Make a Move Sandals

Make a Move Sandals

L’histoire de Make a Move Sandals est plus fraîche que fraîche. À peine 6 mois d’existence et le label vit déjà son premier boum grâce à sa collection sporty chic de sandales plates minutieusement pensées et conçues.

LE TALENT ET L’AMBITION POUR ELLES.

Je suis ravie de rencontrer Oui et Som, les deux créatrices et copines d’université aux commandes de Make a Move Sandals. Diplômées en design industriel, le tandem découvre sur le tas et avec persévérance les aléas de la création, du marketing et d’une industrie de mode souvent capricieuse.

D’où vient l’idée de créer une ligne de chaussures pour femmes ?
Oui pour le tandem « Make a Move Sandals est né d’un constat et d’une envie de changer ça ! En Thaïlande, les femmes actives ont besoin de chaussures ouvertes, pratiques et confortables pour tenir le rythme d’une vie citadine un peu folle. Hors, trouver une jolie paire de sandales en cuir sans casser sa tirelire relève du casse-tête chinois ! »

Comment décririez-vous l’A.D.N. de Make a Move Sandals ?
« Minimaliste, simple, et urbain. Nous nous inspirons des personnes qui nous entourent, de leurs habitudes, tenues, goûts et besoins pour proposer des modèles adaptés et esthétiques. »

À quoi ressemble la cliente parfaite pour votre label ?
« Une femme simple et chic, passionnée de mode, à l’esprit working girl, peu ou pas adapte des couleurs vives. »

À quelle occasion peut-on porter vos sandales ?
« Idéalement, nous invitons nos clientes à les porter tout au long de la journée pour accompagner leurs robes épurées et ensembles pantalon cigarette/top en soie du bureau. »

Quelles sont vos sandales préférées dans la collection ?
« Le modèle –Stripe Sandals- en blanc ou noir. »

Pourriez-vous nous parler des grandes étapes de création chez Make a Move Sandals ?
« Nous observons constamment le marché et les concurrents internationaux et plus particulièrement la scène japonaise, à la recherche des dernières tendances citadines. Notre objectif est de créer la chaussure la plus pratique possible, avec style et soin. Les matériaux sélectionnés sont essentiels pour boucler ce challenge et le développement du prototype final peut prendre jusqu’à deux mois d’essais. Nous travaillons uniquement le cuir, le bois et le caoutchouc pour renforcer les semelles. »

Quel est votre moment favori dans le développement des collections ?
« Sans hésitation, les séances de brainstorming et d’ajustement avec notre maître artisan bottier. Ce grand monsieur de la production artisanale thaïlandaise exerce depuis plus de 30 ans et nous écoutons chacune de ses recommandations à la lettre. »

DOJOCITY, le crush du tandem… Encore et toujours cet esprit girl power ;)

OUI & SOM – PORTRAIT TOP CHRONO

Leurs styles personnels respectifs : Joyeuses pour les deux
Leur couleur de vernis favorite : Oui n’en met pas et Som aime les tons naturels
Leurs plats préférés : La cuisine japonaise en général et le Padthaï
Leurs fruits du petit déjeuner : La banane pour Oui, Le durian pour Som
L’élément qu’elles aiment glisser sur leur bureau : De jolies fleurs fraîches
Ce qu’elles écoutent pour danser toute la nuit : Dojo City Band
Ce qu’elles ne manqueraient pas au cinéma : Des films qui font du bien, se sentir vivante ou amoureuse
Leur label asiatique favori : Issey Miyake
Leur parfum indispensable : Calvin Klein
La it-girl thaï qu’elles suivent : Chompoo Araya
Le topmodel qu’elles admirent : Si Phitsinee Tanwiboon
Elles quitteraient peut être la Thaïlande pour : le Japon
La première chose qu’elles font au réveil : Checker leur téléphone
La revue locale qu’elles vous recommandent : I design
Un mot français qu’elles connaissent : Oui, Bonjour
Une expression thaï qu’elles aimeraient vous apprendre : Suay (belle)