Episode 2 – L’horoscope a parlé

Episode 2 – L’horoscope a parlé

« Plus vous risquerez gros, plus vous gagnerez. Le potentiel des événements ne sera pas toujours clair. Cette situation devant durer plus d’un an, il n’y a pas d’urgence. Ce que vous apprenez et qui vous rencontrez pourrait transformer votre vie merveilleusement. »
page 338 du Vogue Paris Octobre 2016 – Horoscope, signe Balance.

OH MY GOD, Vogue m’espionne… avec un train de retard et quelques petits oublis !

Risquer développe l’adrénaline, fait parler les pipelettes, attire la foudre et vous attend au tournant. On ne gagne pas à tous les coups, la raison coupe souvent l’élan et pourtant TOUT est réellement possible.

C’est donc ça… La MOTHA – SUPRA – VOLONTE… Croire en soi, partager sans peur de se faire abusée, voir une suite dans ses échecs, larguer les amarres en tous genres qui nous retiennent au mauvais port et rêver GRAND… Personne d’autre ne le fera pour soi et finalement, les déceptions se digèrent bien si l’on se concentre sur le voyage entrepris. 

Hier encore, j’ai eu envie de tout lâcher et de revenir à mes acquis… Ma langue, mon continent, mon clan, mon bon salaire et mon statut social. Et puis finalement ; je me suis rappelée de mon arrivée à Bangkok sur les genoux, de ne pas avoir gagner un baht pendant plus d’un an mais d’avoir travailler H24 bénévolement à l’exportation des jeunes créatrices et d’avoir définitivement vidé mon compte épargne pour boucler mon dossier URSSAF, IMPÔTS, ALLO MAMAN BÔBÔ des entreprises fermées en France. J’ai réalisé que j’avais refusé toute rémunération cette année passée pour ne faire que partager, engranger les connaissances, décupler les opportunités et n’avoir de comptes à rendre à personne, si ce n’est ma conscience. 

Hier, c’était le jour des examens à l’université, la remise des travaux en Projets de collection, Recherche textile, Création de prototypes et Patronage couture. C’est officiel, je peux maintenant dessiner, crocheter, broder, identifier les matériaux avec précision, calibrer sur papier et monter en réalité au moins une chemise cintrée. 

Trois mois de ma vie, c’est peu cher payé pour découvrir ce nouvel élan ! Non ? 

Big Up à tous les étudiants sur-excités d’avoir déchiré les midterm exams de la Toussaint, aux champion(ne)s ayant survolé la review post rentrée et aux copines mamans cernées pour la bonne cause. Vers l’infini et l’au delà les copains !

PS : Aujourd’hui, les références sont pointues : Vogue, Ally, Toys Story, tout va bien.

Joob Joob

Ally